[QUESTIONS DES LECTEURS] L’empire ottoman et la sharî’a

Question : « As salam alaykum, Tout d’abord, je tiens à vous remercier pour ce bel ouvrage que vous nous avez offert – « Le roman des janissaires » – ainsi que pour le travail d’éveil historique de la communauté musulmane francophone par le biais de votre blog. Étant un pur novice en ce qui concerne En savoir plus sur[QUESTIONS DES LECTEURS] L’empire ottoman et la sharî’a[…]

[CRITIQUE] ‘Sayfollah’

[En commande, seul ou en coffret, sur la boutique de Ribât Éditions !] S’il est un classique d’histoire islamique que tout musulman se doit de posséder dans sa bibliothèque, il s’agit sans aucun doute de Sayfollah, comme en témoigne sa désormais quatrième réédition. Premier ouvrage en langue française à traiter les conquêtes musulmanes d’une perspective En savoir plus sur[CRITIQUE] ‘Sayfollah’[…]

Le roman des janissaires – La fabrique des héros (extrait)

Lorsque le sultan Murad fonde le corps d’élite des janissaires en 1362, malgré son aspect révolutionnaire pour l’Europe médiévale, qui ne connaît que des armées irrégulières et des troupes de mercenaires, le recrutement en reste relativement « artisanal », d’abord essentiellement fondé sur les prisonniers de guerre dont il garde un cinquième pour sa garde personnelle au En savoir plus surLe roman des janissaires – La fabrique des héros (extrait)[…]

Le roman des janissaires – La prise de Constantinople (extrait)

Dans tous les secteurs du camp ottoman, c’est l’effervescence la plus complète. Soixante-dix nouveaux canons à peine forgés arrivent d’Édirne, permettant aux Ottomans d’effectuer pendant trois jours une préparation d’artillerie quasi-ininterrompue sur les secteurs les plus sensibles des fortifications, tandis que des volontaires s’affairent, la nuit tombée, à combler les fossés de défense byzantins (…). En savoir plus surLe roman des janissaires – La prise de Constantinople (extrait)[…]

Le roman des janissaires – Le fabuleux destin d’Ibrahim le Magnifique (extrait)

Lorsqu’il devient grand vizir, dans la foulée de la prise de Rhodes, tout semble sourire à Ibrahim Pasha. À moins de trente ans, il est, à peine devancé par le sultan, l’homme le plus puissant de l’empire qui l’a adopté. Célèbre pour son physique particulièrement harmonieux, grand et mince, il fascine la cour tant par En savoir plus surLe roman des janissaires – Le fabuleux destin d’Ibrahim le Magnifique (extrait)[…]