Le Prophète ﷺ‬ pardonne les Mecquois

Le 20 ramadân de l’an 8 de l’Hégire, le Messager d’Allâh ﷺ‬ entrait dans Makkah en vainqueur. Après avoir purifié les alentours de la Ka’ba des souillures du polythéisme & y être entré en compagnie d’Usâma ibn Zayd & de Bilâl, il tenait ce célèbre discours, empreint de miséricorde & de sagesse, sur une marche surélevée du sanctuaire, à l’attention de la foule massée plus bas :

‘Il n’y a d’autre dieu qu’Allâh, l’Unique. Il n’a aucun associé. Il a accompli la promesse qu’Il a faite à Son serviteur & Il l’a secouru, et, Seul, Il a vaincu tous les coalisés. Toute prétention à un privilège, qu’elle soit motivée par les liens du sang ou par la richesse, est nulle & non avenue, exceptée la charge de gardien de la Ka’ba & l’intendance des eaux. (…) Ô gens de Quraysh ! Allâh a certes aboli parmi vous toute fierté de la jâhiliyya (ignorance pré-islamique) & tout orgueil lié à votre lignage, et ce parce que tous les êtres humains sont descendants d’Adam & Adam fut créé à partir d’argile.’

Puis il ﷺ‬ récita ce verset : ‘Ô vous les hommes ! Nous vous avons créé à partir d’un mâle & d’une femelle. Nous vous avons constitués en peuples & en tribus pour que vous vous entre-connaissiez. En vérité, le plus noble d’entre vous auprès d’Allâh est celui qui l’emporte en piété. Allâh est omniscient & Il est instruit de tout.’ (49/13) Il ﷺ‬ ajouta enfin : ‘Ô peuple de Quraysh! Comment, à votre avis, vais-je me comporter envers vous?’ Ils répondirent : ‘Ô noble frère & fils d’un noble frère ! Nous ne nous attendons qu’à de la bienveillance de ta part.’ Il dit alors : ‘Je vais employer envers vous les mêmes mots que Yusuf a prononcés vis-à-vis de ses frères. “Aucun reproche ne vous sera adressé aujourd’hui!” (12/92) Allez donc là où vous voulez, car vous n’avez pas de comptes à rendre !’

Puis le Prophète ﷺ‬ se rendit à la maison d’Umm Hâni’ bint Abû Tâlib, où il effectua une prière de la victoire de huit raka’at. Seuls neuf criminels notoires furent condamnés à mort; et au final, seuls quatre d’entre eux furent effectivement exécutés. Parmi les grâciés, le célèbre poète Ka’b ibn Zuhayr, qui devait plus tard se convertir à l’islâm & écrire un vibrant éloge du Messager d’Allâh ﷺ‬. Les Mecquois, désormais convaincus de la véracité de l’islâm, se réunirent sur la colline d’as-Sâfa, où ils firent allégeance par centaines à Muhammad ﷺ‬.

Tous les (ex-)plus grands ennemis de l’islâm se convertirent un à un, jusqu’à leur illustre chef Abû Sufyân, dans un miracle historique illustré par le propos de Hind bint ‘Utba – celle-là même qui avait mâché le foie de l’oncle du Prophète ﷺ‬ à la bataille d’Uhud quelques années plus tôt : ‘Ô Envoyé d’Allâh, par Allâh, il n’y avait pas sur toute la surface de la terre de famille que je désirais autrefois voir humilier plus que les gens de ta maison, tandis qu’aujourd’hui, il n’y a pas de famille sur toute la surface de la terre que je désire voir honorer plus que les gens de ta maison!’ Tous devaient, dans les années qui suivirent, devenir les hérauts les plus dévoués de l’expansion de l’islâm… Allâh akbar !

‘Issâ Meyer, 20 ramadân 1439.

Laisser un commentaire