La conquête de Makkah

Il y a 1431 ans jour pour jour, le 10 ramadân de l’an 8 de l’Hégire, le Prophète ﷺ‬ sortait de Médine à la tête de la plus grande armée que l’Arabie ait jamais vu assemblée. Quelques jours plus tard, il atteignait les faubourgs de Makkah; l’armée islamique entrait alors dans la Ville sainte par quatre directions différentes, presque sans résistance, à l’exception d’une petite poche rapidement réduite par Khalid ibn al-Walid. Entrant dans Makkah la tête baissée en signe d’humilité, le Messager d’Allâh ﷺ‬ se dirigeait immédiatement vers la Ka’ba, où il détruisait une à une, à l’aide d’un arc qu’il tenait à la main, les 360 idoles qui souillaient jusqu’alors la Maison d’Allâh, en récitant : ‘Et dis: “La Vérité (l’islâm) est venue & le Faux a disparu. Car le Faux est voué à disparaître”.’ (al-‘Isra, 17/81)…

Une scène marquée dans l’Histoire & dans les cœurs de tous les musulmans pour l’éternité, qu’ibn al-Qayyim nous résume ainsi : ‘La conquête de Makkah est la victoire la plus éclatante par laquelle Allâh a honoré Sa Religion & Son Messager ﷺ‬. Cet événement se traduisit par la libération du territoire sacré et de la Ka’ba que Dieu a établie comme bonne direction pour les habitants de l’univers. Cette conquête constitua la victoire dont se sont réjouis les habitants du Ciel… À sa suite, les gens, par vagues successives, sont venus à l’islâm, et la Terre s’en est illuminée.’

Et une leçon pour l’humanité, cette loi historique essentielle : la nature de la Vérité est de triompher & de s’établir avec puissance, tandis que le destin du Faux est de s’évanouir & d’être vaincu… Il nous apparaît parfois – et notamment à notre époque – que les partisans du Faux disposent du pouvoir, de la force & de l’influence, mais ceci n’est en réalité qu’un mirage : car le Faux, de par son opposition à la fitra & sa guerre contre Allâh, est en réalité fragile & ne détient pas en lui-même les éléments nécessaires à sa survie, dépendant toujours de circonstances matérielles externes – aussi puissantes soient-elles. La Vérité, à l’opposé, détient sa force & sa capacité de survie d’elle-même : elle peut affronter les oppositions les plus déterminées, les tentatives d’éradication les plus virulentes, mais sa nature inhérente, sa cohérence, sa puissance intrinsèque garantissent son triomphe final. Et comment pourrait-il en être autrement alors qu’elle provient de Celui qui a fait d’al-Haqq l’un de Ses Attributs ?

Et nous en voyons tous les jours les preuves devant nous : alors que l’islâm est attaqué de toutes parts & depuis des siècles, il n’en démontre pas moins un dynamisme & un instinct de survie impressionnants, au contraire de nombreuses autres doctrines ou religions en voie de disparition ou déjà reléguées aux oubliettes de l’Histoire… “Et qui est plus fidèle qu’Allâh à Son engagement?” (9/111)

‘Issâ Meyer, 10 ramadân 1439.

Laisser un commentaire