La bataille de Gallipoli

Il y a 106 ans jour pour jour, la flotte alliée tentait de forcer le détroit des Dardanelles pour s’emparer de Constantinople et sortir l’empire Ottoman de la Première Guerre Mondiale. Cet extrait de “La chute de l’empire Ottoman” revient sur l’extraordinaire violence de la bataille de Gallipoli et les sacrifices inouïs des troupes ottomanes.

La justice de ‘Umar ibn al-Khattâb

[Extrait de : ‘Héros de l’Islâm’, ‘Issâ Meyer] (…) Parangon d’intégrité, ‘Umar ibn al-Khattab exige la même conduite irréprochable des hommes qui le servent. À ses gouverneurs, à qui il impose un code de conduite très strict et interdit formellement belles montures, vêtements de luxe et repas fins, il tient ainsi ce discours : « Je En savoir plus surLa justice de ‘Umar ibn al-Khattâb[…]

Salâh ad-Dîn, le Chevalier

[Extrait de : ‘Héros de l’Islâm’, ‘Issâ Meyer] Au cœur de l’un des conflits les plus infâmes de l’histoire de l’humanité, lorsque le sauvage fanatisme de la chrétienté médiévale vint s’abattre avec fracas sur les rives de l’Orient pour y éclater dans toute sa fureur, il montra au monde l’exemple exactement inverse, celui d’un sultan En savoir plus surSalâh ad-Dîn, le Chevalier[…]

La guerre totale de Bugeaud

[Extrait de ‘Colonisation & Résistance : Algérie’, S.E. Zaimeche Al-Djazairi] Le général Bugeaud, qui deviendrait plus tard maréchal de France, allait mettre en place une politique d’occupation totale. Il avait déjà, dans la période qui avait précédé le traité de la Tafna, combattu Abd al-Kader et l’avait vaincu à la bataille de la Sikkak. La En savoir plus surLa guerre totale de Bugeaud[…]

La mise à mort de l’empire Ottoman : Pourquoi ?

[Extrait de ‘La chute de l’empire Ottoman’, S.E. Zaimeche al-Djazairi] Aucune annihilation d’une quelconque entité ne sort de nulle part ; un acte de cette ampleur et toutes les horreurs qu’il implique et engendre ne peuvent être simplement perpétrés par des fonctionnaires ou militaires isolés car, même dans le feu de l’action, les tueries de masse En savoir plus surLa mise à mort de l’empire Ottoman : Pourquoi ?[…]