La conquête musulmane de l’Afrique du Nord

12,00

Description

« Comment l’Afrique du Nord, tour à tour bastion de Carthage, de Rome et de Byzance, terre des Berbères mais aussi des Vandales, des Grecs ou des Latins, place forte des premiers chrétiens, rentra-t-elle dans l’orbite de la jeune civilisation islamique pour devenir le Maghreb musulman et arabo-berbère que nous connaissons aujourd’hui ? (…)

Ce fut sans aucun doute la plus longue, et la plus rude, des premières conquêtes de l’ère musulmane. Huit grandes campagnes, étalées sur plus d’un demi-siècle, furent nécessaires pour ouvrir le pays à l’islâm et venir à bout de la résistance acharnée du roi Grégoire d’Afrique, des empereurs de Constantinople mais aussi de la fameuse Kahina ou encore du chef berbère Koceila. Elles furent, souvent, sanglantes et impitoyables, et les excès furent légion, d’un côté comme de l’autre; l’époque le voulait. (…)

Des héros d’un indescriptible panache se levèrent et tombèrent : ‘Uqba ibn Nafi’, le fondateur de Kairouan, évidemment, mais aussi ‘Abd Allâh ibn Zubayr, Zuhayr ibn Qays ou Hassan ibn Nu’man, pour ne citer qu’eux. Par leur piété, leur dévouement absolu à la cause de l’islâm, leur détachement des biens de ce bas-monde, leur audace en campagne et leur héroïsme guerrier, ils furent sans conteste les dignes successeurs des sahâbas. (…) »

Informations complémentaires

Pages

208

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La conquête musulmane de l’Afrique du Nord”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *